L’Art Abstrait

par Dany | envoyer l'article par mail envoyer par mail Catégorie : Culture et Expositions | consulté 732 fois |


Confronté à de nombreuses polémiques,l’Art abstrait a suscité diverses manifestations : d’émerveillement, d’étonnement,de stupeur, de rejet, de colère parfois. Sentiments divers dus à une légitime incompréhension,la peinture abstraite ne renvoyant à rien d’autre qu’à elle-même s’apparentant dans ce sens aux icones de la religion orthodoxe qui manifestent la présence plus qu’elles ne la représentent.
- Au début du XXème siècle,certains artistes pensent que l’Art figuratif ne répond plus aux nouvelles normes esthétiques,ne s’adapte plus au modernisme et qu’une oeuvre d’Art doit s’affranchir de tout académisme et de toute fonction de représentation du réel. La peinture doit devenir plus subjective ;Un espace de liberté à l’intérieur duquel l’artiste exprime ses interrogations,ses doutes,le pourquoi et le comment de sa place au sein d’un univers toujours en mouvement. - Quatre peintres,Vassili Kandinsky,Piet Mondrian,Frantisek Kupka,Casimir Malevitch sont à l’origine des premiers développements de l’Art abstrait. Pionniers de cet Art,ils ont abouti à leur propre formulation de l’abstraction entre 1911 et 1917.
- Vassili Kandinsky compare les couleurs a des sons et nomme ses toiles comme s’il s’agissait de pièces musicales. Il fonde en 1912 l’association du cavalier bleu qui préconise la pensée suggestive permettant d’exprimer sur la toile des sentiments par le biais de rythmes et d’images.L’inspiration est directement issue des émotions et non de la nature environnante. Kandinsky écrit "du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier" où il développe sa propre perception des couleurs et leur influence sur l’âme humaine. La couleur est la vibration qui éveille dans l’âme la nécessité d’une recherche intérieure. Elle est déterminante dans la quête du centre spirituel :"l’harmonie des couleurs doit reposer uniquement sur le principe de l’entrée en contact efficace avec l’âme humaine. Cette base sera définie comme la nécessité intérieure".
- Piet mondrian fonde ses tableaux sur un équilibre dynamique opposant le principe masculin de la verticalité et le principe féminin de l’horizontalité.Il n’utilise que le noir et les couleurs fondamentales:rouge,jaune,bleu car elles différent de celles de la nature qui utilise le spectre tout entier."L’être humain ne devrait rien attendre du monde matèriel. La création doit se situer à un niveau immatériel : celui de l’Intellect.../...C’est ainsi que l’être humain apportera sa contribution à l’humanité".
- Pour Frantisek Kupka la thématique de la verticalité a contribué à son passage à l’abstraction. En 1909,il cherche à introduire dans ses peintures la 4ème dimension,le temps, et il exprime sa spiritualité à partir de plans verticaux figurant l’homme et la cathédrale gothique."La verticale est l’échine de la vie". Il travaille en parallèle sur les mouvements circulaires centrifuges et centripètes qui expriment la gravitation à l’échelle planétaire et la croissance organique microscopique ;(Sujet étudié : le nénuphar). La spécificité de Kupka est fondée sur ses motivations métaphysiques et les lois scientifiques.
- Casimir Malevitch,lui,prône un Art à la limite du néant,d’un Rien qui unit le visible et l’invisible. Une création picturale qui parvient à l’absolu. Son fameux carré blanc sur fond blanc en est l’ultime illustration "voyez, l’abîme blanc,l’infini sont devant vous." Son mysticisme qui s’apparente à celui de Denis l’aéropagite et sa théologie négative tranparaît dans un essai publié en 1922 "Dieu n’est pas détroné". - Ces quatre pionniers de l’Art abstrait avaient une pratique spirituelle ou ésotérique et la mise sur la toile d’une symbolique des formes sublimée révèle la profondeur de leur recherche. L’Art abstrait est quête du sens.
- L’Art abstrait absolu a abouti à un Art abstrait lyrique qui ne repose sur aucune loi. Ce manque de structure a abouti à des débordements tel que le tachisme. C’est ansi que s’est crée un amalgame entre Art abstrait et tachisme. La confusion s’étant faite au détriment de l’Art abstrait.



Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 4 next