Accueil du site > Culture et Expositions > Des peintres et des lettres

- Exposition au musée des lettres et manuscrits du 29 avril au 28 août 2011

Des peintres et des lettres

par Dany | envoyer l'article par mail envoyer par mail Catégorie : Culture et Expositions | consulté 283 fois |

Pour le premier anniversaire de son installation au 222 Bd St Germain, le musée des lettres et manuscrits ouvre sur l’art du 18ème au 20ème siècle une exposition de plus de 200 lettres des plus grands peintres de l’époque.


- L’écriture nous rapproche de celui qui s’exprime ; touchante, la lettre manuscrite nous invite à côtoyer l’intime de l’être dans ses préoccupations amoureuses,sociales, quotidiennes.
- Par Manet le 19 novembre 1870 dont une lettre fut envoyée par ballon monté à son élève Eva Gonzalès, nous apprenons que dans Paris assiégé :"beaucoup de poltrons sont partis,hélàs parmi nos amis, Zola, Fantin etc... Nous commençons à souffrir ici, on fait ses délices du cheval, l’âne est hors de prix, il y a des boucheries de chiens, de chats, de rats... - Cézanne se plaint de la pluie à l’Estaque mais évoque surtout la lumière violente, les contrastes abrupts, les couleurs saturées et des "motifs qui demanderaient trois et quatre mois de travail".
- Monet fait part de sa douleur de devenir aveugle "j’ai été opéré de la cataracte. Trois opérations pour arriver à voir noir sur blanc....Je ne vois que des couleurs transformées, c’est atroce"
- Et Matisse en professionnel pointilleux " il vaut mieux se rendre insupportable comme moi, et obtenir exactement ce qu’on veut" ;
- Courbet dans une lettre adressée à son ami Victor Hugo "Vous l’avez dit j’ai l’independance féroce du montagnard ; On pourra, je crois mettre hardiment sur ma tombe "Courbet sans courbettes."
- Delacroix le 3 août 1850 à son ami Charles Soulier :"Ne me trouves-tu pas redevenu jeune ? Ce ne sont pas les eaux : c’est Rubens qui a fait ce miracle. Toutes les fois que je me suis ennuyé, je n’ai eu qu’à y penser pour être heureux".
- Fernand Léger "Cocteau, les soirées de Paris, les ballets russes, tout ça c’est la bande des mondains...C’est piquant, c’est parisien... c’est le goût, ce sacré goût français qui diminue les valeurs fortes".
- Et ainsi d’autres peintres dont vous aurez la surprise de découvrir la personnalité moins connue si vous allez voir cette exposition très touchante qui se prolonge jusqu’au 28 août 2011

JPEG - 882.1 ko



Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 4 next